Le mot du président

La Sommellerie est pour nous bien plus qu’un métier : Une passion

La passion de servir une clientèle friande de gourmandise et de Culture.
Oui de Culture, car si le vin à pour mission d’accompagner le travail de nos chefs de cuisine, sans qui la restauration ne serait rien, le vin est également une œuvre culturelle unique, n’en déplaise aux bien pensants trop hygiénistes qui voudraient le faire passer pour une drogue

Mais a travers le vin nous transmettons les cultures des régions d’ici ou d’ailleurs, leur histoire, leur géographie, leurs traditions, leurs savoir faire. A travers le vin nous apprenons le savoir vivre. Une vision de la vie et de la table qui allie gourmandise épicurienne et érudition.

Le sommelier doit être là pour accompagner le client dans ses choix pour valoriser cette culture et apporter ainsi à un repas une touche de savoir bien loin du consumérisme aveuglant.

Le sommelier devient le metteur en scène de cette culture avec technicité et maitrise, à l’aide de son palais et de son sens de l’accueil, avec modestie et convivialité.

Si depuis 50 ans l’aslera a cherché à élevé le professionnalisme de la sommellerie lyonnaise avec une telle unité, c’est que les 7 présidents qui m’ont précédé ont su développer une qualité indispensable au monde associatif : l’Amitié

L’association compte actuellement 80 sociétaires.
Vous le savez sans doute, le vin est un vecteur de convivialité de partage.
L’association est riche depuis longtemps de membres exceptionnels de sympathie et de sincérité, qui se réunissent à l’occasion d’un voyage ou d’une dégustation.
L’avenir de la sommellerie lyonnaise devra s’appuyer sur 2 maitres mots : Professionnalisme et amitiés tout en s’adaptant à une époque nouvelle.

Aujourd’hui la consommation a évolué avec plus de modération, et les sommeliers doivent adapter leurs méthodes. Offrir de la dégustation avec pédagogie et passion, dans un objectif gustatif le plus subtil possible tout en apportant ce supplément d’âme culturel.

Le sommelier devient ainsi l’élément indispensable pour développer une valeur ajoutée à un repas, sans oublier la vente et le chiffre d’affaire qu’il développe.

Nous sommes fiers d’être les éducateurs de cet art de vivre, mais aussi les ambassadeurs de nos vignobles locaux. La Vallée du Rhône et le Beaujolais, bien sur, le Bugey, le Forez ou le Roannais ne sont jamais bien loin.

50 ans, c’est un bel âge.
En ces temps de morosité économique, il est légitime d’être nostalgique du passé, mais il faut se servir de cette expérience pour offrir aux générations futures une restauration digne et prospère où la sommellerie lyonnaise tiendra sans nul doute une place de choix.

Laurent Derhé - Président de l'Association des Sommeliers Lyonnais et Rhône Alpes


LAURENT DERHE